AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Ansem [Exemple]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message

Membre actif
Ansem

Nombre de messages : 433
Age : 25
Avertissement :
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0 / 1000 / 100Ansem [Exemple] Right_bar_bleue


<-Statut->
PV:
Ansem [Exemple] Pvright20/20Ansem [Exemple] Pvvide  (20/20)
MP:
Ansem [Exemple] Dpright100/100Ansem [Exemple] Dpvide  (100/100)
Expérience:
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0/250Ansem [Exemple] Empty_bar_bleue  (0/250)

Ansem [Exemple] Vide
MessageSujet: Ansem [Exemple]   Ansem [Exemple] I_icon_minitimeMer 11 Nov - 16:19

Nom et Prénom :

Description physique ( 3 lignes minimums) : Les sans coeurs ne sont-ils pas des êtres immatériels ? Par conséquent, ne devrait-il ne pas avoir de forme fixe. Après tout, ne sont-ils pas le parfait opposé des similis ? Contrairement au simili, ils n'ont pas de corps. Sans corps, la forme n'existe pas.

On confirme ainsi mon hypothèse de la non-forme. Bien sûr, moi, j'en suis au courant, étant donné que je suis un sans coeur, sans doute d'ailleurs le plus puissant de tous les sans coeurs. Mais que se passerait-il si jamais je venais à posséder une forme qui m'est propre ? Tout d'abord, est ce possible ? Mais bon, les scientifiques ne sont-ils pas là pour faire s'éloigner de plus en plus les distances de l'impossible ?

J'appris malheureusement par la suite que seuls les similis avaient la capacité de prendre réellement forme ... Etant donné qu'ils étaient le corps de notre être de base, cela semblait assez logique, mais je n'étais pas convaincu à ce sujet. Je souhaitais tellement possédé un corps à moi, un vrai et non l'une de ses copies que je volais plus ou moins facilement en contrôlant le corps de sa victime, comme je l'avais fait avec Riku.

Ma forme préférée que j'adoptais la majorité du temps pour sa puissance et sa facilité de contrôle, avant de rencontrer Riku tout du moins, ressemblait à la description ci-dessous :

Cette forme est ma préférée pour plusieurs raisons relativement simples. La première est sa maniabilité. La seconde qui se trouve être la raison la plus importante est qu’elle est celle qui me rapproche le plus de mon ancienne vie, non pas que je veuille retourner sous la forme pitoyable que je possédais à l’époque, mais j’appréciais grandement avoir un corps à moi, qui me ressemblait réellement mentalement d’une certaine façon …

Mais bon, j'ai beau parlé, je ne vous renseigne pas réellement sur ceux à quoi je ressemble, à moins que vous ne m'ayez pas connu sous ma forme de Xehanort. Malheureusement, je ne suis que son sans-coeur, par conséquent, j'aime lui ressembler, si les sans-coeurs peuvent aimer, donc, j'ai fait en sorte de lui ressembler.

Je suis un homme, un scientifique, qui possède des cheveux d'une taille assez élevée, ils me tombent jusqu'au milieu du dos, pour dire vrai. Mon corps en général, de la tête au pied, en passant par les mains, est relativement bronzé. Mes mains, seul moi en connais les aspects et je ne tiens pas à le dévoiler tout de suite, après tout, un petit suspens ne fait de mal à personne, c'est pourquoi je les cache souvent par des gants blancs. Ma veste est un contraste entre le bleu et le gris. Du col jusqu'aux côtes, la couleur sera bleutée, mais à partir de mes côtes, le gris, presque argenté, règne en maître. Sur les extrémités de cette veste se trouvent une légère bande jaune ne mesurant pas plus de trois centimètres de long. Sous cette veste, je dispose d'une tenue grise-argenté, où se trouve une légère surface coupé au niveau de mes abdominaux afin de les mettre en valeur. Je possède des bottes bleues, mais je ne les porte que pour ressembler à mon moi complet. Je les trouve légèrement ridicule.

Maintenant que vous savez à quoi je ressemble la majorité du temps, car je le radote, cette apparence varie facilement, sachez que si jamais vous voyez apparaître cette silhouette, des problèmes vous aurez souvent.

Description mental ( 3 lignes minimums) : Chaque homme ne possède-t-il pas des idéaux ? Ses idéaux ne forment ils pas eux non plus la personnalité des hommes ? C'était ce que je pensais, à l'époque où l'on m'appelait encore Xehanort, mais cela remonte à bien des années ... Entre temps, ai-je atteint mon but ? Je me le demande bien.

Aujourd'hui, je me rends compte à quel point mes raisonnements que j'avais tant explorés par le passé était futile, voir, inutile. Que sont les idéaux après tout ? Ne serait-ce pas des objectifs que les humains se donnent, afin d'accomplir de grandes oeuvres ?

Cependant, une fois que cette oeuvre est réalisée, a-t-on encore seulement des idéaux ? Je pense que oui, c'est de conserver ce que l'on a battit ... Mais je trouve cela d'une futilité ... Une fois que nous sommes parvenus à réaliser nos plus grands souhait, nous devrions chercher plus de puissance, nous devrions nous fixer de nouveaux objectifs afin de continuer à progresser.

Mais quels sont donc les objectifs que je possède ? Qui peut bien le savoir, si ce n’est moi … Comme vous le savez sans doute, je suis un scientifique, ou plutôt, j’étais un scientifique, celui d’Ansem le Sage, celui dont j’ai substitué le nom.

En tant que tel, je suis toujours à la recherche d'un savoir toujours plus grand ... Le savoir universel, on pourrait le nommer ainsi, en effet. Cependant, comme vous pouvez vous en doutez, un simple humain n'est pas en mesure de réunir le savoir universel ... Pourquoi ? Tout simplement parce que contrairement à moi, il est mortel.

Bien sûr, je l’ai été, mortel, durant bien des années. À ce moment, on m’appelait Xehanort, mais pourquoi être devenu un sans cœur, si ce n’est pour devenir immortel, pour avoir une chance d’atteindre le savoir ultime ?

Vous connaissez beaucoup de moi à présent, cependant, une partie de ma personnalité vous est encore inconnue ... Sachez que je bluffe quasiment en permanence. Si jamais je doute de moi, je considère comme une faiblesse de le montrer. Pourquoi ? Tout simplement parce que mon adversaire risquerait de pouvoir en tirer profit, contre mon gré et qu'à partir de ce moment, si opposition il y a lieu, je serais fortement désavantagé. Par contre, je peux légèrement déstabiliser mes ennemis en bluffant, si j'ai de la chance. Si jamais vous m'avez déjà vu de part le passé, peut être vous rappelez vous de moi comme un homme extrêmement calme qui ne perd pas son sang froid facilement. Cela aussi, ce n'est souvent que du bluff.

Il faut aussi considérer le fait que je sois tout à fait incapable de revenir en arrière une fois que j'ai pris une décision et que, à ce sujet, je suis tout à fait intraitable. Si j'ai décidé que tel personne devait mourir, je ferais tout ce qui sera en mon pouvoir pour arriver à mon objectif. Après tout, je pense que la majorité des scientifiques sont comme ça, mais n'oubliez pas non plus que je refuse d'être comme les autres. Je suis moi. Mon nom est Xehanort, mais je hais à présent l'homme que je me trouvais être par le passé. Etant un sans coeur, je ne suis personne d'autre qu'Ansem.

À présent, vous en savez un peu plus sur moi, je pense qu’il est peut être temps de vous raconter mon histoire, celle de ma vie.

but : Le savoir universel, retrouver mon passé, détruire l'univers.

histoire : ( 9 lignes minimums)

test Rp : ( 9 lignes minimums).
_________________
Ansem [Exemple] Asemsign-b3308e321
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdomhearts3.forumactif.org

Membre actif
Ansem

Nombre de messages : 433
Age : 25
Avertissement :
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0 / 1000 / 100Ansem [Exemple] Right_bar_bleue


<-Statut->
PV:
Ansem [Exemple] Pvright20/20Ansem [Exemple] Pvvide  (20/20)
MP:
Ansem [Exemple] Dpright100/100Ansem [Exemple] Dpvide  (100/100)
Expérience:
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0/250Ansem [Exemple] Empty_bar_bleue  (0/250)

Ansem [Exemple] Vide
MessageSujet: Re: Ansem [Exemple]   Ansem [Exemple] I_icon_minitimeMer 11 Nov - 16:20

histoire : Comme promis, je vais à présent vous raconter mon histoire … Aussi terrible soit elle … Vous allez devoir me suivre dans ce récit jusqu’à la plus grande part d’obscurité possible … Vous allez avoir le droit de comprendre chacun de mes faits et gestes … Chacune de mes idées génials … Vous allez tout comprendre.

Mon nom est Xehanort. C’était la seule chose que je savais lorsque je me réveillai brusquement dans le jardin radieux, aussi appelé forteresse oublié. Etrangement, je ne me rappelais de rien sur ce qui m’étais arrivé de par le passé … Si ce n’est mon nom … Je venais tout juste de perdre la mémoire … Comment cela se fait il ? Je ne le sais toujours pas. Il s’agit d’un des nombreux mystères que je souhaite révolver. Je ne savais ni où j’étais né, ni ce que je faisais ici … Je ne savais strictement rien. Cela me parut très dur à supporter au début. C’était un poids tout à fait colossal sur mes petites épaules. Lorsque l’on me demandait d’où je venais - car dans un premier temps, j’étais tout à fait étranger à la population de ce monde, ce qui soutenait mon hypothèse que je venais d’ailleurs, que je n’avais jamais vécu ici -, je me trouvais obliger de répondre que je ne savais pas. Ce fut sans aucun doute la plus difficile parti de ma vie. Je n’avais absolument rien, ni passé, ni famille, ni amis, ni futur … Pourquoi est ce que je rajoute le futur à cette énumération ? Tout simplement parce qu’à cette époque de ma vie, je n’en possédais pas non plus. Mes journées étaient toute identique … J’effectuais des petits boulots afin de pouvoir survivre dans ce monde hostile et je passais le reste de mon temps en quête d’un passé sur lequel nul n’était en mesure de me fournir la réponse … J’étais perdu.

Cela dura pendant plusieurs longues années à mes yeux, voir, plusieurs siècles, mais en réalité, je suis tout à fait inconscient du temps qui s’était écoulé durant cette période de faiblesse, durant le temps où j’étais tout à fait incapable d’agir, où j’étais une marionnette dans les mains du destin, ce que je refuse d’être à nouveau. La raison de ce refus … Ai-je réellement besoin de vous l’expliquer ? N’est-il pas normal qu’un homme refuse de se laisser contrôler ? Même si le marionnettiste n’est autre que le destin, il m’inspirait une haine profonde, que je me cachais bien de montrer au reste de la population, de peur d’être exclu de la vie social … Que dis je … Je l’étais déjà d’une certaine façon, mais ce n’est qu’avec le recul des années que je le perçois réellement. Pour être donc plus exact, on va dire que j’avais peur d’être encore plus exclu que je ne l’étais déjà.

Mais un jour, un homme bouleversa complètement ma petite vie dérisoire … Pourquoi a-t-il fait cela, je ne le sais toujours pas … De la pitié peut être … Quoi qu’il en soit, un homme du nom d’Ansem vint me sauver. J’entendais le peuple le nommer par son titre de temps en temps … Le « sage » … Je ne savais rien de lui et cela était réciproque, mais me voyant exclu, seul dans mon coin à jeter des regards furtif dans toutes les directions, il vint vers moi et me proposa un poste, celui d’assistant. Il s’agissait surement de pitié, et ce fut l’unique raison pour laquelle je refusai son offre. Je n’avais nullement besoin de pitié. Depuis ce jour, je haïs cet homme. Après cela, tout le monde me regardait encore plus bizarrement que d’habitude, comme si j’étais un monstre … Après tout, j’en étais peut être déjà un, qui sait … Mais ce refus que je venais de dire à un homme qui ne me voulait que du bien entraîna la perte de mes chances d’obtenir un travail … Plus personne ne voulait de moi. Tous pensaient que je devais être fou et personne ne souhaite travailler avec ce genre de personne. Il ne me restait plus d’option. J’étais perdu. Je fis donc la seule chose qu’il me restait à faire, j’allai retrouver l’homme dont je me suis approprié le nom par la suite.

Dés que je fus arriver en son domaine, il me regarda tout d’abord, puis explosa d’un rire proche du délire … Dans un premier temps, je me demandai qui était le plus fou entre lui et moi … Mais lorsqu’il eut fini, il me regarda droit dans les yeux … J’avais dut mal à tenir son regard … J’avais l’impression qu’il me brûlait les yeux, mais je voulais à présent ce poste, j’étais prêt à tout endurer pour cela, et je tins bon. Je ne détournais pas le regard. Je montrais que j’étais sur de moi … Une illusion, cela va de soit, mais je remarquais alors que le bluff était essentiel dans la vie de tous les jours et que je devais par conséquent apprendre à m’en servir. Finalement, il comprit sans réel difficulté que je faisais mine d’être sur de moi, mais que cela n’était pas du tout le cas et recommença à faire trembler les murs d’un rire effrayant. Finalement, comprenant que cela ne servirait à rien que de lui mentir, je lui demandais directement si l’offre qu’il m’avait proposée tenait toujours… Je m’attendais à être rejeté, mais ce ne fus pas le cas … Il me répondit en cessant de plaisanter et en prenant un air sérieux que s’il avait fait une offre, il ne l’a retirait pas de si tôt … Je fus alors satisfait. Je venais de comprendre que cela voulait dire très clairement qu’il m’acceptait à son service. J’étais réjoui.

Le sentiment que je ressenti à ce moment là, je suis aujourd’hui incapable de vous l’expliquer, si ce n’est qu’il s’agissait d’une joie intense d’être prit au service d’un si grand homme. Il m’expliquait son métier, afin de me montrer dans quoi je m’embarquais. Il s’agissait d’un scientifique qui cherchait à rendre la ville moins hostile, à faire régner la paix dans la forteresse oublié. À partir de ce moment, avec l’aide de six autres assistants, nous nous mires comme bût de parvenir à réaliser ce miracle. Lorsque nous sommes enfin parvenus à réaliser un tel exploit, la joie se lisait sur nos visages. Nous étions fiers, heureux d’avoir travailler à ce projet. Le peuple ne me regardait plus avec le regard d’autrefois, celui de la haine presque, mais avec celui de l’admiration. J’étais devenu un modèle pour tous. Bien que notre objectif ait été atteint, je continuais à travailler sur des sujets diverses. Comme j’avais déjà put le remarquer par de maintes reprise de par le passé, la haine était dans le cœur de tous, y compris moi, et elle risquait de tout dévorer sur son passage … Mes recherches aboutir alors à ce que j’extrais les ténèbres des cœurs des gens pour les mettre dans des cœurs purs, extrêmement rare. Pour chacune de mes victimes, le résultat était le même, je leur brisais le cœur. Je créai ainsi les sans cœurs, mais ceci était tout à fait involontaire, sachez le. Si à cette période de ma vie, je m’étais douté que les choses tourneraient ainsi, jamais je ne me serais permis de faire cela. Aujourd’hui, cependant, je ne regrette pas ce geste. Au contraire même.

Un jour cependant, alors que nous travaillions encore sur le sujet sans cœur, un homme se faisant appeler roi vint à nous. Il nous expliqua qu’il venait d’un autre monde, et qu’une porte avait dut être ouverte afin de lui permettre de venir ici. Je ne l’avais raconté à personne, mais c’était moi qui avais ouvert cette porte quelques jours plus tôt. À l’intérieur se tenait une énergie tout à fait incomparable, dont je comptais bien m’emparer. Mais pour cela, nul ne devait être au courant de mes projets. Nul ne devait connaître l’existence de ce lieu. C’est pourquoi je gardais se sacré jalousement caché dans ma mémoire, sans le raconter à âme qui vive. Aujourd’hui encore, si je n’étais pas en train d’écrire ses lignes, nul ne le saurait. Cependant, le roi raconta aussi qu’une clé du nom de keyblade existait … Cette clé renfermerait le secret d’une terrible puissance … Mais s’il s’agit d’une clé, et doit bien ouvrir quelque chose … Se pourrait il qu’elle ait un lien avec la porte que je venais de découvrir … Raison de plus pour n’en parler à personne. Avec un peu de chance, je pourrais obtenir cette clé.

J’appris par la suite l’existence du cœur des mondes … Peut être était il plus puissant que celui des simples mortels … Quoi qu’il en soit, je souhaitais vraiment examiner ce cœur … Mais mon corps ne tiendrait pas au voyage … Et ce voyage débutait par la porte que j’avais découverte … Je n’avais décidément plus le choix … Je devais devenir moi-même un cobaye, un sans cœur. Je devais atteindre les ténèbres éternelles.

Une fois revenu de mon voyage dans le cœur des ténèbres, un dilemme de posait de nouveau à moi … J’aurais dut devenir un sans cœur, mais tout semblait montrer que je n’en étais pas devenu un … Tout d’abord, je gardais une apparence physique normal. Plus encore, je pouvais changer de forme si je le souhaitais. Pour conclure le tout, j’avais conservé ce qui m’intéressait le plus : ma mémoire. Cependant, j’étais bel et bien devenu un sans cœur, et mon corps avait péri comme il l’avait dut. Alors, pourquoi étais-je toujours dans le corps de Xehanort … Maintenant que je me faisais appeler Ansem, que j’avais chassé le vrai Ansem le sage, j’étais enfin devenu un sans cœur au pouvoir terrifiant.

À partir de ce moment, je commençais à détruire les mondes les uns après les autres. Mon unique objectif était de retrouver le porteur de la keyblade, de le tuer et d’obtenir sa clé sacré, afin de devenir moi aussi plus puissant. Cependant, un jour où je m’arrêtais sur l’ile du destin, par télépathie, je remarquais deux enfin qui risquaient potentiellement de devenir le maître de la keyblade. Je fis alors la chose la plus intelligente qu’il me sembla sur le moment : Je commençais à pervertir le cœur de Riku, et je détruis l’île du Destin, tout du moins en partie.

Avec le temps, Riku vint se joindre à moi. Mon corps était affreusement faible, mais le sien, s’était une autre affaire … Il était sans aucun doute le corps le plus puissant que j’aie jamais vu jusqu’à présent, aujourd’hui encore, je ne crois pas en avoir vu de meilleur. Je commençais alors à devenir Riku. Riku et moi commencions enfin à fusionner en quelques sortes, mais j’appris malheureusement qu’il n’était pas le porteur de la keyblade. L’autre enfant avait survécu au génocide que j’avais crée sur l’île du destin, ainsi que la princesse de cœur … Je m’emparais rapidement la jeune femme, mais pour Sora, je n’avais pas de solution rationnelle, si ce n’était de l’éliminer une bonne fois pour toute, ainsi, j’obtiendrais peut être la keyblade avec Riku. Cependant, la fusion que j’effectuais avec Riku s’avérait beaucoup plus fructueuse que je ne l’avais prévu. Rapidement, je constatai que moi aussi, je possédais une keyblade lorsque je ne faisais qu’un avec lui. Une keyblade obscure, contrairement à celle de Sora qui était une keyblade de la lumière.

Cependant, un jour, Riku et Sora durent enfin s’affronter réellement, alors que j’étais dans le corps de Riku. Je fis tout mon possible pour vaincre le réel porteur de la keyblade, mais tous mes efforts furent inutile, Riku venait de changer de camp … Finalement, je péris lamentablement par l’union des deux hommes …

Mais j’avais encore un tour dans ma manche. Ce fut se tour qui me permit de vivre, aujourd’hui encore … Je n’étais pas entièrement parti du corps de Riku, une partie de moi y était toujours. Mais j’étais faible, impuissant face à Riku qui était désormais du côté de la lumière. Je ne me montrais donc par pendant une longue période, mais le jeune homme eut finalement besoin de moi, car, après avoir refermé la porte des ténèbres, le jeune fou était resté derrière.

Finalement, un homme si nommant Diz vint l’aider. Moi, je l’avais déjà reconnu, mais Riku ne le connaissant pas, le suivit. Il venait d’arriver au manoir d’Olivion … Je fus obliger de lui prêter mes pouvoirs afin de l’aider à survivre, car si jamais il finissait par périr, je le suivrais dans la tombe moi aussi. Cependant, il était réticent à utiliser mes pouvoirs … Il savait qu’ainsi, je reprenais vie en lui, que je risquais de nouveau de submergé son esprit. Il utilisa tout de même mes pouvoirs de façon régulière après un combat face un Lexaeus, un homme qui me semblait légèrement familier. Ainsi, je pris corps en dehors du sien, et nous dûmes nous affronter. Mon plan c’était déroulé à merveille … mais je n’avais pas prévu que Riku soit suffisamment fort pour me vaincre sans l’aide de quiconque… Ainsi, je fus de nouveau obligé de me replier dans son corps, sans avoir la moindre possibilité d’agir. Finalement, il finit, afin d’aider Sora pour une raison que m’est malheureusement inconnu, de se servir entièrement de ma puissance, de m’accepter.

Mon bût était atteint, je vivais en lui, cependant, je n’étais toujours pas réellement maître mes mouvements, je le vis donc faire entièrement ce qu’il voulait, parfois à mon grand désespoir. Il était allé jusqu’à reprendre mon ancienne apparence afin de posséder un plus grand pouvoir dans les ténèbres. Jusqu’au jour où, envahissant la forteresse des membres de l’organisation, il fut obligé de se trouver à proximité d’une explosion … Du kingdom hearts. Ainsi, il perdit le pouvoir des ténèbres parce que je fus éjecté de son corps. Je repris ainsi forme à Illusiopolis et je quittai cet endroit pendant que le trio allait s’occuper de mon simili. J’étais devenu de nouveau moi, je pouvais de nouveau faire régner les ténèbres dans les mondes … Mais j’appris rapidement que j’étais encore légèrement fragile, j’étais donc obligé de me tenir légèrement tranquille, dans un premier temps.

Aujourd’hui, cependant, je suis de nouveau entièrement maître de mes pouvoirs. Je vais pouvoir faire régner les sans cœurs sur le monde. Je vais tout détruire, en commençant par Sora, l’élu de la keyblade … Cependant, je vise aussi à retrouver Riku. Je souhaite de nouveau faire parti de lui, mais d’une autre façon que par le passé. Pour finir, j’ai besoin de connaissance. Il est clair que je suis aujourd’hui l’un des plus grands hommes de l’histoire de l’univers, mais je ne sais même pas qui je suis … Le savoir relatif et absolu ne devrait il pas commencer par le savoir de soit même ? Ne serait il pas normal que je sois au courant de ce qui s’est passé durant mon passé ? Qui je suis ? Une question sur laquelle je cherche à trouver des réponses … Mais rare sont les personnes pouvant mes les expliquer … Au final, je devrais peut être me contenter d’améliorer mes connaissances sur le royaume des ténèbres … Mais je suis avide de connaissance après tout … Ne suis-je pas Ansem, le sans cœur de Xehanort ? Univers, tremble devant moi, bientôt, j’aurais la possibilité de te détruire entièrement.

Il y a peu, en cherchant, j’ai retrouvé mes notes. Les voici, peut être seront-elles mieux vous expliquer mes expériences sur les sans cœurs :

Rapport 1 :

J’ai acquis d’immenses connaissances pendant de nombreuses années. C’est ce savoir qui m’aide à maintenir la paix en ce monde. Le peuple me voue un amour et un respect sans bornes. Cependant, malgré mon statut de sage, il est encore une chose qui m’échappe. Elle sommeille au plus profond du cœur de chaque être, aussi pur et innocent soit-il. Il suffit d’un rien pour qu’une once de cette entité grandisse peu à peu, et finisse par dévorer le cœur qu’elle habite. Je fus moi-même maintes fois le témoin impuissant de ses malheureuses victimes. Les Ténèbres, la face obscure du cœur. D'où viennent elles ? Quel est leur but ? En tant que souverain, je me dois de percer leurs mystères avant qu’elles n’incitent les hommes à troubler la paix de notre monde.

Rapport 2


Pour découvrir la vraie nature des Ténèbres terrées dans le cœur des gens, j’ai procédé à diverses expériences. Certaines visant à les extraire. D’autres, à les faire naître dans un cœur pur. D’autres encore, à en freiner ou accélérer l’évolution. Mais le cœur de chaque sujet, fût-il doté d’une volonté de fer, se brisait dès que j’y portais la main. Quelle chose fragile que le cœur d’un homme… Je leur ai procuré des soins, mais en vain : ils l’avaient totalement perdu. Pour épargner ce triste spectacle au peuple, je les ai enfermés dans les sous-sols du château. Quelque temps après, j’y ai fait une étrange découverte : des êtres paraissant naître des Ténèbres hantaient désormais les lieux. Que peuvent bien être ces choses ? Seraient-elles les ombres de ceux qui ont perdu leur cœur?

Rapport 3


Que peuvent bien être ces ombres qui rôdent dans l’obscurité des sous-sols du château ? Sont-ce les restes des malheureux qui ont perdu leur cœur ? Ou la matérialisation des Ténèbres qui se nichent dans le cœur de chacun ? Elles dépassent le cadre de mes connaissances… La seule chose dont je suis sûr, c’est qu’elles n’ont pas de sentiments. Parvenir à découvrir leur but me donnerait probablement la clé des mystères du cœur. Je dois approfondir mes recherches. Par chance ce ne sont pas les sujets qui manquent : elles se multiplient à un rythme vertigineux. Il leur faut un nom. Les êtres qui n’ont pas de cœur… Les Sans-cœur.

Rapport 4


Les Sans-cœur se multiplient rapidement. Je les ai confrontés à différents sujet, vivants ou organiques, mais j’ai constaté qu’ils ne régissaient qu’aux sujets vivants. Ils semblent en tirer quelque chose pour se multiplier, et leurs victimes disparaissent littéralement. Que peuvent-ils voler aux êtres vivants ? Je pense qu’ils leur prennent leur cœur. Ces créatures naissent d’êtres ayant perdu leur cœur, et se reproduisant en volant celui d’autres êtres vivants. Je n’ai aucune preuve, mais j’ai foi en ma théorie. Je vais tenter de la vérifier en leur donnant encore plus d’êtres vivants en pâture. Il me faut également poursuivre l’étude de leur comportement. Bien qu’ils semblent être dépourvus de sentiments, ils font preuve d’une certaine intelligence. Mais il me vient tout à coup une idée : se pourrait-il qu’ils soient l’incarnation même des Ténèbres du cœur que j’étudie depuis tant d’années ?

Rapport 5


J’ai isolé un spécimen de Sans-cœur afin de l’observer et d’étudier son comportement. Il a agité ses antennes quelques instants, puis, semblant avoir détecté quelque chose, s’est dirigé vers les profondeurs du château, où il s’est de nouveau mis à scruter l’air de ses antennes. Soudain, une étrange porte a surgit de nulle part. Je n’aurais jamais soupçonné l’existence d’une telle porte dans mon château. Elle était dotée d’une énorme serrure, mais elle n’avait pas l’air d’être verrouillée. J’ai donc décidé de l’ouvrir… Ce que j’ai vu derrière cette porte dépasse de loin toutes mes connaissances. Que peut bien être cette chose dont émane une énergie incommensurable ? De nombreuses étoiles filantes ont traversé le ciel, cette nuit. Cela pourrait-il avoir un rapport avec le fait que j’ai ouvert cette porte ?

Rapport 6


Cette gigantesque source d’énergie qui se trouve derrière la porte découverte par le Sans-cœur représente probablement ce qu’ils convoitent le plus. Mais de quoi peut-il bien s’agir ? On peut émettre une hypothèse basée sur les habitudes des Sans-cœur. Tout ce qui semble les intéresser, c’est de voler des cœurs. Cette source d’énergie qu’ils convoitent tant ne serait-elle pas un, elle aussi ? Je n’ai aucune preuve, mais j’ai ressenti cette force immense, et j’en suis intimement persuadé : Cette chose est le cœur du monde. Les Sans-cœur ne veulent donc pas seulement voler le cœur de tous les êtres vivants : ils veulent aussi voler le cœur du monde. C’est là leur véritable et ultime but. Mais que veulent-ils en faire ?

Rapport 7


Je suis en train d’étudier une matière qui semble provenir des météorites tombés la nuit où j’ai ouvert la porte. Je n’ai jamais vu une telle matière. Elle est très élastique et à la particularité de s’assembler aisément lorsqu’on en met deux morceaux en contact. J’ai cherché dans tous les documents que je possède, mais aucun ne fait mention d’une telle matière. Sa chute serait-elle vraiment liée à l’ouverture de la porte ? Flotterait-elle en grande quantité dans l’espace infini qui entoure ce monde ? Si je le pouvais, j’aimerais m’y rendre pour voir ce qu’il en est réellement. Y aurait-il d’autres mondes quelque part dans ces cieux ? Ce serait magnifique de pouvoir les visiter. Mais ne rêvons pas… A ce jour, il n’existe aucun moyen de quitter ce monde minuscule dont nous ne sommes que les prisonniers…

Rapport 8


Il ne fait aucun doute que les Sans-cœur sont étroitement liés au cœur. En les étudiant plus profondément, je devrais pourvoir lever le voile de mystère qui plane sur la nature du cœur. Les Sans-cœur naissent spontanément d’êtres qui ont perdu le leur… Mais en mettant en pratique les résultats des mes recherches et en appliquant les principes du cœur, j’ai fabriqué une machine à créer artificiellement des Sans-cœur. Elle a parfaitement fonctionné dès les premiers essais. En l’améliorant un peu, je réussirai peut-être à créer des Sans-cœur à partir de rien. En comparant les Sans-cœur artificiels avec les naturels, j’ai pu constater qu’ils ne présentaient quasiment aucune différence structurelle. Mais pour obtenir des résultats précis de mes expériences, je me dois de bien les distinguer. J’ai donc décidé de marquer ceux qui sont créés artificiellement.

Rapport 9


Il s’est produit une chose incroyable : un visiteur d’un autre monde est venu. Il dit en être le roi et être venu à bord d’un vaisseau fait de morceaux de cette matière tombée du ciel. Il appelle cela des blocs gummi. Il semblerait qu’en ouvrant cette porte, j’aie rendu possible le voyage entre nos deux mondes. Il m’a appris beaucoup de choses, mais la plus intéressante d’entre elles concerne une clé d’une très grande taille du nom de Keyblade. La légende raconte qu’elle renferme une force immense et que son porteur acquiert un tel pouvoir peut sauver le monde ou, au contraire, le plonger dans le chaos. Si c’est une clé, elle doit sûrement ouvrir quelque chose… Elle a probablement un rapport avec cette étrange porte que j’ai ouvert l’autre jour.

Rapport 10


Le monde, tout comme les hommes, possède son propre cœur. Tous ces mondes qui flottent dans le ciel étoilé, ils possèdent tous un cœur, caché derrière une porte. Les Sans-cœur les convoitent. Nés des Ténèbres du cœur, ils désirent retourner auprès d’un cœur toujours plus grand.
Les Sans-cœur sont nés d’un cœur. Il se pourrait même que le cœur du monde soit leur véritable patrie. Je dois le vérifier. J’y trouverai sans doute les réponses à toutes mes questions sur les mystères du cœur.
Quand j’aurais touché le cœur du monde, le savoir universel sera mien ! Je ne vois qu’une chose à faire : chercher le Maître de la Keyblade, ainsi que les sept princesses dont m’a parlé le visiteur... Une dernière chose : mon corps est trop fragile pour partir à la conquête des mystères de cœur cachés au tréfonds des Ténèbres. Je dois l’abandonner...

Rapport 11


En ouvrant la porte qui abrite les cœurs d'un monde, le mur autour de ce monde se rompt. Nous voyons ce phénomène par une étoile filante. Grâce à cela, j'ai pu comprendre pourquoi les matériaux nommés Blocs Gummis ont la capacité de permettre de voyager dans d'autres mondes.
La raison pour laquelle un mur d'un monde s'effondre est l'apparition des Sans-cœur, mais trouver la porte d'un monde prend du temps. Et enlever un cœurs à son monde est un cas similaire.
Si la porte a été verrouillée par la clé appelé Keyblade, on ne peut probablement plus atteindre le cœurs de ce monde. Avant que le porteur de la Keyblade apparaisse dans ce monde, je doit prendre des mesures pour faire quelque chose.
En supposant qu'il y a un lien étroit qui relie les Princesses à la Keyblade, il semblerait possible qu'ils puissent résonner ensemble. J'ai choisi une fille spéciale. Je ne sais pas si elle possède le même pouvoir que les Princesses. Mais il y a une chance et puis, c'est une expérience. Il se peut qu'elle me conduise à l'endroit où se trouve le porteur de la clé...
Je dois l'expédier dans l'océan des autres mondes...

Rapport 12


J'ai transcendé en une existence de seul le cœurs. J'aurais du en revenir en étant un Sans-cœur, mais il n'y eu aucun signe d'une telle transformation.
Mon corps a certainement péri. Cependant, je suis différent des autres Sans-Coeurs, je garde mes souvenirs d'avant, et je n'ai pas pris l'apparence d'un Sans-cœur. Il est clair qu'il reste encore beaucoup de choses à étudier.
Pour se mélanger au côté obscure, qui n'est pas dans ce monde, il faut traverser la porte de Kingdom Hearts, le lieu connecté aux cœurs des mondes.
La partie la plus profonde connecté au cœur du monde, celle qui rejoint le monde des ténèbres (je réunirais les détails dans un autre rapport...). Il existe tellement de mondes inconnus.
Le monde actuel
Le monde des ténèbres
Le monde de la lumière
Et,
Le monde du milieu
Où repose le véritable paradis, je me demande?

Rapport 13


Quand le cœur se libère de la chair, où va le corps? Le cœurs et l'âme sont séparés, et l'esprit reste dans le corps. Mais peut-on penser que les restes du corps et de l'âme périsse?
Sûrement que lorsque le cœurs se change en Sans-cœur le corps disparaît. Cependant, ceci n'est que l'histoire de ce monde; dans un autre monde, ne se pourrait-il pas qu'ils changent de forme comme les Sans-cœur et existent malgré tout?
En admettant que c'est le cas, il doit y avoir un soi autre que soi-même qui existe quelque part.
Une existence faite ni de lumière ni des ténèbres.
Une existence intermédiaire.
Libérée du cœur, une coquille vide, qui envie les ténèbres comme la lumière.
Le mystère ne peut être facilement résolu.
La relation entre la chair et le cœur est très complexe.
Mais depuis que nous existons ici, ceux-là ne peuvent être appelés existences. Par conséquent, je les appellerai...
« Ceux qui n'existent pas »

Alors, que pensez vous de ces rapports, que j'ai tenus aussi régulièrement que possible ? Ils sont assez rempli sur ma vie, sur mes expériences afin de vous schématiser mon génie. Cependant, je vous ai raconté beaucoup de chose, mais j'ai oublier de vous parler de la Phoenix Alliance et des Atemporels, deux groupes guerroyant l'un contre l'autre depuis quelques temps maintenant. Il semblerait que tout ait commencé pendant que je me reposais ... Ils sont faible ... Leur volonté me semble trop limité ... Je ne sais pas trop ce qu'il compte faire par la suite, mais je doute de leur puissance ... Ainsi, je vais les observer ... Qui sait, peut être qu'un jour, la Phoenix Alliance me gênera ... À partir de ce moment, je n'aurais d'autre choix que de me battre réellement contre eux. Cependant, tant que nul n'est au courant de mon existence, je n'ai aucun problème ... Mais combien de temps cela pourra-t-il bien durer ... Je pressent que l'avenir est flou, que bientôt, une grande guerre commencera ... Et que se sera l'occasion rêver pour montrer au monde mon existence.
_________________
Ansem [Exemple] Asemsign-b3308e321
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdomhearts3.forumactif.org

Membre actif
Ansem

Nombre de messages : 433
Age : 25
Avertissement :
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0 / 1000 / 100Ansem [Exemple] Right_bar_bleue


<-Statut->
PV:
Ansem [Exemple] Pvright20/20Ansem [Exemple] Pvvide  (20/20)
MP:
Ansem [Exemple] Dpright100/100Ansem [Exemple] Dpvide  (100/100)
Expérience:
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0/250Ansem [Exemple] Empty_bar_bleue  (0/250)

Ansem [Exemple] Vide
MessageSujet: Re: Ansem [Exemple]   Ansem [Exemple] I_icon_minitimeMer 11 Nov - 16:21

Test RP :
Pffff … Vous souhaitez donc tant que ça que je vous raconte l’une de mes défaites … Pourquoi pas ma plus terrible défaite ? Tout simplement parce que je refuse de vous contez un moment où moi, Ansem, sans cœur de Xehanort, ancien disciple d’Ansem ne suis pas mis en valeur. Craignez moi, je vais vous raconter ce qu’il s’est passé durant les trois années qui ont passé … Depuis que je suis enfin revenu à la vie pour détruire …

Ansem se venait d’être expulser du corps de Riku, après l’explosion qu’il y avait eu lieu à Illusiopolis, l’explosion du Kingdom Hearts. Il ne savait pas s’il devait s’en réjouir ou pas … C’était peut être encore un peu trop tôt … S’il était rester dans le corps de Riku pendant une année ou deux de plus, il aurait été capable de posséder un pouvoir tout simplement phénoménal … Mais d’une certaine façon, son pouvoir était déjà incommensurable.

De plus, comme il ne comptait pas se montrer dans l’immédiat, son pouvoir lui était inutile … Pourquoi ne pas se montrer à ces demeurés ? Tout simplement parce que jusqu’à présent, il avait été obligé d’utiliser Riku afin de devenir plus fort. Il ne souhaitait plus rester dans cette position. Riku n’était pas assez fiable pour que l’on puisse lui faire légèrement confiance plus de cinq secondes par jours. Bien sûr, il aurait été facile d’aller les retrouver, Riku, Sora et Kairi, alors qu’ils étaient sur l’île du destin. Ils étaient affaiblit à ce moment, c’était donc surement l’occasion rêver pour se débarrasser de ces gêneurs. Cependant, ça ne se saurait pas passer comme cela. Il venait de subir une explosion de plein fouet. Certes, cette explosion lui avait permit de s’enfuir du corps de Riku, mais elle avait par la même occasion causé de grave dégât à l’enveloppe corporel d’Ansem. Il avait été très affaiblit à cause du Kingdom Hearts. S’il était allé accueillir les trois vauriens, il se serait sans doute fait battre … Après tout, qu’était-il ? Un scientifique … Il devait donc être capable d’imaginer une solution à ce problème.

La seule solution qu’il parvint à trouver était de laisser le temps à son corps de se soigner. Il partit donc dans l’ombre, en faisant bien attention à n’être repéré par personne. Nul âme dans l’univers ne devait savoir qu’il était en vie. Si jamais cela se produisait … Elle devrait être éradiquée. C’était la seule solution qui existait afin de faire tomber de nouveau les mondes dans les ténèbres. Cela se trouvait être son objectif premier après tout … Cependant, malgré cela, une question substituait : Que faire durant ce temps.

C’était bien joli de vouloir se soigner, mais s’il n’y avait aucun objectif à part cela, il allait perdre un temps fou … Or, il avait actuellement un coup d’avance sur ses adversaires, il devait donc en profiter autant que possible afin de prendre une pièce importante, ou tout du moins, gagner la position de cette partie.

Le problème restant le même et les hypothèses n’affluant pas dans l’esprit du sans cœur de Xehanort, il décida de partir, de voyager un petit coup assez discrètement. Cela ne l’empêcherait pas de se reposer et il n’avait rien à perdre. Il allait donc espionner Sora et Riku.

Sa direction fut donc l’île du destin, un monde où la mer régnait en maître, où le bruit des vagues se faisait entendre, où le sable coulait facilement dans ses bottes bleues, un bleu plus foncé que celui que représentait la mer, mais qui était tout de même bleu. Le soleil brillait à l’horizon, la plage était déserte, si l’on ne prenait en compte les deux jets de couleur d’un bleu aussi clair que le ciel qui venait de tomber dans l’eau. Des cris de joua venaient se frotter aux oreilles d’Ansem. Il comprit alors qu’il s’agissait d’un roi, de Kairi, de son chevalier ridicule qui était incapable de raisonner et du mage qui ne valait guère mieux. Il se cacha donc, dans un coin, sous un palmier dont les feuilles vertes présentaient un magnifique contraste sur cette plage.

Ce qu’Ansem avait considéré comme de jets de lumières se trouvaient être en réalité que Sora et Riku … Pendant un instant, il fut tenter d’apparaître et de demander à Riku de le rejoindre, mais réalisa très rapidement que cette idée était non seulement puéril, mais aussi d’un dangereux … Il ne voulait pas mourir de si tôt, après tant d’effort pour parvenir à rester en vie.

Il observa donc la scène, Sora et Riku se jetant dans les bras de leurs amis … Il trouvait cela tout à fait pitoyable ? Comment se pouvait il que la keyblade ait choisis ces gamins pour la manier … Roxas, lui, était déjà largement plus digne de brandir cette arme sacré, mais ce n’était qu’en comparaison de ce qu’il voyait là … En réalité, celui qui méritait le plus d’utiliser la keyblade n’était autre que lui. Qui d’autre pouvait bien être capable de manier une arme aussi dangereuse pour l’adversaire, aussi utile pour le propriétaire ?

Après tout, Riku et Sora n’avait il pas gagner une puissance tout à fait colossale grâce à cette arme sacré ? Si ce n’était pas le cas, comment aurait-il bien put parvenir à défaire l’organisation les uns après les autres ? La logique d’Ansem lui fait donc conclure que c’était la keyblade qui augmentait la force de son propriétaire.

Quel était la logique du scientifique ? Observer, interpréter, conclure. C’était là tout ce qu’il fallait être capable de maitriser afin de devenir un bon scientifique, il faisait cela à merveille et n’avait pas l’intention de laisser tomber de si tôt.

Il continua ainsi à observer Sora et ses amis pendant un long moment, puis parvint enfin à comprendre ce qu’il lui manquait. Sora et Riku possédait la keyblade, l’arme qui leur permettait de rivaliser en puissance avec tout l’organisation en étant que deux. Cette même arme qui avait fini par le vaincre quelques années plus tôt. La meilleur façon de pouvoir rivaliser contre elle n’était-il pas de posséder une arme au moins aussi puissante, qui serait capable de briser les étoiles, de détruire une planète d’un seul coup ? Une arme comme la keyblade par conséquent …

Cependant, cela ne renseignait pas sur la façon d’obtenir une telle puissance. Avec le nombre de pêcher qu’il avait commit de part son passé, il n’allait surement pas être un porteur de la keyblade, mais qui sait … Peut être qu’il existe une arme capable de rivaliser avec elle, une arme d’une puissance phénoménale.

Malheureusement, Ansem avait beau se creuser le cerveau, il ne trouvait pas la réponse à ce problème. De sa connaissance personnelle, il n’avait jamais vu une arme capable de vaincre une keyblade, ni même ayant la possibilité d’y résister à longues duré.

Qu’il en soit ainsi. Si aucune arme n’était capable de rivaliser en puissance actuellement, la solution semblait d’une évidence à vous en couper le souffle. Il suffisait tout simplement d’en créer une. Ainsi, pendant qu’Ansem regardait la bande de gamin s’amuser comme de petits fous, un sourire fut visible sur le coin de ses lèvres.

À présent, il savait ceux à quoi il allait passer le temps qu’il lui restait pour se reposer. Il allait canaliser de l’énergie dans des sabres lasers, la même arme qu’utilisait son simili. Pourquoi choisir cette arme ? Tout simplement parce que c’était plus mobile, plus simple pour les combats, et donc tout simplement plus utilisé lors des combats.

À présent, il s’apprêtait à quitter l’île du destin, lieu où il avait pris tant de risque pour se retrouver simplement avec la banalité d’un bût nouveau. Cependant, dans ses pensées les plus profondes, Ansem souhaitait retrouvé ce qui l’avait mis en dessous des autres de part le passé, sa mémoire. Ainsi, il serait entièrement supérieur aux autres … Mais que pouvait-il bien se trouver derrière cette mémoire perdu ? Cela aussi, c’était une question importante que se posait le scientifique … Peut être découvrirait-il la réponse d’ici peu … Peut être que ce besoin de retrouver la mémoire l’entrainerait à sa perte …

Que dis-je, Ansem ne pouvait périr. Enfin, il ne pouvait pas pour un bût aussi banal que retrouver la mémoire. Après tout, n’était il pas sans cœur le plus puissant qui puisse exister, selon lui ? Bien qu’il savait que créer une arme capable de détruire une planète en un coup était tout simplement impossible, il savait qu’en créer une capable de vaincre la keyblade restait dans le domaine du faisable.

Pourquoi cette certitude ? Mais après tout, qu’est ce que la keyblade ? Une arme sacré, certes, mais s’est avant tout une arme. Une arme a forcément un forgeron. Donc, elle a été construite. Il ne tenait qu’à Ansem d’en créer une plus puissante.

Se fut sur cette pensée de future potentielle victoire qu’il quittait l’île du destin, le lieu où vivait de nouveau Sora, Riku et Kairi. Bientôt, le monde entier entendrait de nouveaux son nom, craindrait de nouveau son nom … Me serais je de nouveau tromper … Pourquoi un seul monde devrait il souffrir, là où tout l’univers pourra ressentir l’étendu de sa colère, de sa haine vertigineuse ? Demain sera un jour bien sombre, Ansem se promit alors que le sang des héros formeraient un fleuve, un fleuve rouge, celui de son futur royaume.

Ainsi, Ansem quitta le monde où vivait les porteurs de la keyblade. Il se dirigea vers un monde fort éloigner qu’il avait découvert par hasard, et commença ainsi à bâtir sa futur arme. Les sans cœurs obéissaient aux plus forts, uniquement à eux, donc, il serait le plus fort.


HAHAHAHAHAHA, maintenant, vous savez ce que j’ai fais de mon temps perdu, tout du moins, ce que j’en ai fais dans un premier temps. Comme vous vous le doutez, j’ai créé mon arme, je l’ai finis il y a peu, j’ai eu l’occasion de la tester aussi. Elle ne détruira pas un monde, mais rivaliser avec une keyblade, c’est une autre histoire. Cependant, je pense que rester dans l’ombre dans un premier temps serait favorable pour moi. Mais j’y suis déjà depuis trois longues années … Non, je pense finalement qu’il est enfin temps de faire surface, d’unir les ténèbres, comme a essayé de le faire les Atemporels. Une nouvelle puissance nait en ce jour. Cette puissance n’est autre que moi … Les porteurs vont tous souffrir, surtout toi, Sora. Quant à Riku … Son destin est entre ses mains.
_________________
Ansem [Exemple] Asemsign-b3308e321
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdomhearts3.forumactif.org

Nouveau membre
Axel

Nombre de messages : 16
Age : 25
Avertissement :
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0 / 1000 / 100Ansem [Exemple] Right_bar_bleue


<-Statut->
PV:
Ansem [Exemple] Pvright20/20Ansem [Exemple] Pvvide  (20/20)
MP:
Ansem [Exemple] Dpright100/100Ansem [Exemple] Dpvide  (100/100)
Expérience:
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue250/250Ansem [Exemple] Empty_bar_bleue  (250/250)

Ansem [Exemple] Vide
MessageSujet: Re: Ansem [Exemple]   Ansem [Exemple] I_icon_minitimeSam 1 Mai - 21:14

Bravo Ansem cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre actif
Ansem

Nombre de messages : 433
Age : 25
Avertissement :
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0 / 1000 / 100Ansem [Exemple] Right_bar_bleue


<-Statut->
PV:
Ansem [Exemple] Pvright20/20Ansem [Exemple] Pvvide  (20/20)
MP:
Ansem [Exemple] Dpright100/100Ansem [Exemple] Dpvide  (100/100)
Expérience:
Ansem [Exemple] Left_bar_bleue0/250Ansem [Exemple] Empty_bar_bleue  (0/250)

Ansem [Exemple] Vide
MessageSujet: Re: Ansem [Exemple]   Ansem [Exemple] I_icon_minitimeSam 1 Mai - 21:46

merci, mais je te laisse faire de même^^. Et bon rp par la suite.
_________________
Ansem [Exemple] Asemsign-b3308e321
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdomhearts3.forumactif.org
Contenu sponsorisé





Ansem [Exemple] Vide
MessageSujet: Re: Ansem [Exemple]   Ansem [Exemple] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Ansem [Exemple]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts 3 :: Le Forum :: ->.Présentation -